Arrivé en douceur en Ecosse à Troon en fin de soirée, j’ai bien vite trouvé l’endroit idéal pour planter la tente face à la mer, un peu surpeuplé en lapins quand même.

wpid-wp-1434312691250.jpeg

Pourquoi aller pédaler en Écosse?

Un exemple de ce qu’est une piste cyclable (entre Irvine et Ardrossan).Petits murets de briques et herbes en bordure fraîchement tondues…wpid-wp-1434229772971.jpeg

et une signalétique top.

Quelques nuages étaient ancrés au-dessus de l’île du guerrier endormi (l’île d’Arran).Elle est appelée’ sleeping warrior’ à  cause de sa ressemblance avec un visage humain qui se repose.wpid-wp-1434309869584.jpegÀ peine débarqué du ferry à Brodick je suis tombé sous le charme de cette île. Si jusqu’à présent, tout semblait fonctionner au ralenti, ici sur l’île d’Arran, le temps semble être figé.J’y suis resté deux jours.

J’ai préféré emprunter la route Intérieure qui relie  Brodick à Blackwaterfoot appelée « la Corde » (The String) qui fait l’ascension du Gleann an t-Suidhe.(étape de montagne), puis longer la rive ouest de l’île pour rejoindre Lochranza où m’attendait le gîte mais pas le couvert.

Vue sur la baie de Brodick lors de l’ascension.

wpid-wp-1434310503536.jpeg

L’endroit est vieux comme le monde, de vielles pierres datant du néolithique se détachent sur ce paysage de landes.

Pierre de Machrie.

wpid-wp-1434310044598.jpeg

Un petit paradis pour les oiseaux, plus de 250 espèces y seraient recensés. Au large, marsouins, dauphins…sur les plages du sud, des phoques peuvent y venir prendre le soleil.On y croise des biches qui viennent jusque dans les villages,des écureuils….

wpid-wp-1434352439997.jpeg

J’en ai bien profité, je ne savais pas ce qui m’attendait le lendemain!!!